Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Epopée de Fire Rasta

Être le roi de la Rennes: objectif 24h

16 Février 2014 , Rédigé par Fire Rasta Publié dans #24h de Rennes

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur

 

Objectif: 24h de rennes les 12/13 avril 2014

 

A la base, j'ai créé ce blog pour raconter l'aventure de mon de mon 24h. Sans vouloir être prétentieux, je voulais décrire et expliquer ce que je n'ai pas trouvé sur les autres sites et blogs.

En effet, j'ai trouvé pas mal de récits de course, de nombreux descriptifs d'entraînement mais pas grand chose sur ce qu'il y a autour...organisation, equipement, alimentation, et le mental, ainsi que les nombreuses questions que je me pose sur cette épreuve. Je vais donc essayer de donner des éléments sur mes entraînements mais aussi sur tout le reste. L'idée étant que n'ayant aucun coureur d'ultra dans mon entourage, je pars de zéro.

Donc pour resumer ami lecteur, si tu n'envisages pas de courir une course d'ultra un jour,et si ça ne t'interesse pas de savoir comment on se projète vers ce type de course,  cet article n'est pas pour toi! (autant prevenir tout de suite, ça évite les déceptions :-) )

 

Je serais donc au départ de ce truc de fou....courir 24h

Pourquoi un tel defi et pourquoi a Rennes?

Pour comprendre tout ça, il faut remonter en Octobre 2012 ( ne t'inquiètes pas ami lecteur je ne vais pas te raconter ma vie, je vais essayer d'aller a l'essentiel).

En octobre 2012, 7e marathon et toujours pas de chrono sous les 4h. Meme si a cette époque je courais comme un bourriquot, je n'ai pas cherché a remettre en cause ma façon de m'entraîner, je me suis seulement dit que je n'étais pas fait pour courir vite... Donc je me suis en quête d'un défi duranr lequel je n'ai pas besoin de courir vite; j'ai pris le départ des 100km de Steenwerck en mai 2013. Semi echec; abandon au km 80 en 9h30. Une bonne surprise d'avoir tenu cette distance . Une chose est sûre, je vais explorer ce nouveau format de course: l'ultra! 

Ensuite, pour mes 30 ans, mes collègues de boulot m'ont offert un livre qui s'appelle : 'ultra, courir un monde sans limite'. Ma femme me dit alors une phrase toute simple: ' pour le clin d'oeil, ça serait bien que tu fasses une course qu'il y a dans le livre' .

Il ne m'en faut pas plus pour me convaincre de faire un 24h. Pour le choix du 24h, il y avait 2 données de base assez simple ( je rappelle qu'au moment du choix on est mi octobre 2013..); tout d'abord je veux reprendre le départ des 100km de Steenwerck en mai 2014 (oui une sorte de revanche pour ne pas dire que je n'ai jamais fini cette course); et deuxièmement, avec ma femme on prévoit, dès que possible le lancement d'un 2e enfant (donc je fais une croix sur le 2e semestre, parce que j'espère passer plsu de temps dans les couches que dans mes runnings. Et comme une epreuve de 24h ne se trouve pas tous les dimanche, la date du 12 avril s'est presque imposée d'elle même.

Le décor est planté.

 

La course

Le départ sera donné le 12 avril a 10h. La fin de la course se fera le 13avril a 10h. Le parcours est une boucle de 1060m autour d'un complexe sportif...oui on va tourner en rond comme des hamsters dans une roue...Si cette donnée m'a d'abord beaucoup effrayé, aujourd'hui je le prends comme un détail parmi tant d'autres ( je developperais dans la partie mental)

Si tu suis bien ami lecteur, tu as compris qu'il n'y a pas de ligne d'arrivée !!! Au bout des 24h de course, une alarme retentit, on s'arrête et un commissaire vient relever la marque. J'avoue avoir mis un moment a me faire a l'idée de participer a une course sans ligne d'arrivée..

 

L'organisation

Ca peut paraître un peu bête voir un peu trop terre a terre de parler de ça mais au jour ou j'écris cet article, ça fait partie d'une de mes plus grosse question..comment j'y vais ?! Je vis en région parisienne, je ne sais pas si j'ai des RER assez tôt pour ensuite prendre le TGV et etre sur le site de la course avant 9h...Vraiment pas sûr du tout. 

Cela veut donc dire qu'il faudrait que je parte la veille, et que je dorme a l'hôtel..Outre le fait que ca fasse un peu de frais, je n'ai surtout trouvé aucune informations sur une quelconque consigne.Il y a bien des vestiaires, des dortoirs, des infos sur la ravito.... Du coup ça ferait un sac que je ne saurais pas ou ranger. (je vous avais prevenu, c'est une peu de bête de penser à  ça plus qu'à la course...mais on se refait pas!!)

La solution serait d'y aller en voiture..mais nous n'avons qu'une seule voiture..il est n'est pas question que je laisse ma femme sans voiture.

point a creuser donc !

 

Le ravito

J'annonce la couleur tour de suite, je ne prends pas de gel, pas de booster, pas de boisson vitaminée et pas non plus de barre céréales sur-protéïnees. J'avoue ne pas etre convaincue des bienfaits de ces complements. Et je ne vais certainement pas m'y mettre pour cetre course.

Sur le site internet, j'ai vu qu'il y avait 2 types de ravitaillement: un ravitaillement collectif et un ravitaillement individuel.

Pour la ravitaillement individuel, chaque participant a à sa disposition une table sur laquelle il peut disposer ses propres victuailles...J'ai d'abord penser prendre de la pate d'amende (pour le sucre),, de la grenadine (pour le sucre), des bonbons (pour le sucre) et je pensais aussi me faire des sandwichs avec de la farce de brique (c'est un plat que prépare ma femme composé d'un mélange de thon, pomme de terre, oeuf dur...y a sûrement d'autre truc mais je me rappelle plus. (si tu penses que je prévois trop de sucre..tu as peut etre raison!!! :-)  )

Mais apres consultation de site de la course, j'ai l'impression qu'il y a tout ce qu'il faut...(purée,pates, jambon, sucre, chocolat, biscuit....). De toute façon je prévoyais sûrement trop de sucre. Je pense faire un mail a l'organisation pour avoir un complément d'information sur le ravito et la consigne .

 

Plan d'entraînement et emploi du temps 

Au sujet du plan d'entraînement je n'invente rien...Je prends tout simplement le plan proposé par bruno Heubi sur son site internet. Je pars sur la base de 4 entraînements par semaine sur 9 semaine. J'ai pas mal hésité avec le plan a 5 sorties par semaines, mais en préparant mon 100km l'an passé, j'ai eu du mal a tenir 5 entraînements..du coup ça m'a créé de la frustration (je me disais, si t'es pas capable de faire 5 entrainements du tiendras jamais les 100 bornes)

Pour ma popote personnelle je signale que je cours mardi et jeudi vers 20h30-21h ( priorité a ma femme et mon fils) je pars courir quand ma femme couche le petit.

Le weekend je cours samedi et dimanche vers 5h30-6h du matin. L'idée est d'être rentré pour le reveil de ma petite famille, pour passer du temps avec eux. C'est important pour moi que la CAP n'empiète pas (trop) sur ma vie de famille.

J'ajoute que j'ai la chance de ne pas être un gros dormeur, ce qui aide a encaisser ces entraînements en horaire quasi décalé sans trop de difficulté. 

Pour les seances elles mêmes, voilà un apercu:

1. le mardi: de 1h30 a 1h45 a 70-75%FCM

2.le jeudi: de 1h45 a 2h en AS 24h ( je n'ai pas encore décidé quelle sera l'AS24h mais sûrement aux alentours de 9km/h)

3. le samedi: des plages de 2x15' a 2x25' a 75-80%FCM

4. le dimanche: sortie longue de 2h a 2h45 (je me demabde meme si il n'y a pas une sortie de 3h) je crois que c'est en AS 24h , a verifier

De toute façon, ce n'est qu'un bref aperçu, si vous voulez plus de détail je vous invite a visiter le site de Bruno Heubi (il s'adresse a tous les runners)

 

matériel et équipements

C'est comme pour les gels et autres compléments alimentaires. ..je suis contre pas mal de trucs et donc peut etre un peu rustique!!! Je n'ai qu'une seule paire de chaussure donc je courrais avec celle là.

Ensuite ça sera chaussettes de foot et short de foot bleu marine, un maillot de foot du Kenya; en sous couche j'aurais un caleçon d'athlétisme ( j'en prendrais peut etre 1 ou 2 de rechange au cas ou j'en ai marre de baigner dans mon jus!!!). En haut j'aurais également une sous couche; je ne sais pas comment ça s'appelle, c'est un truc très moulant dans une matière un peu élastique. ..en tout cas quand Thierry Henry le porte il est super bogoss dedans...moi un peu moins ;-)

Je prendrais également un sweat et un bas de survet pour passer la nuit, je verrais d'ici là si y a besoin de prendre un bonnet ou un bandeau pour les oreilles. Je courrais bien sûr avec ma montre GPS mais en mode entraînements en salle; c'est a dire qu'elle ne m'affichera que mon chrono et ma FCM. Une frontale au cas ou ( sur le site internet, il est ecrit que c'est éclairé) et très important, un MP3. Pour la précision, je signale que je déteste courir en musique. je prends le MP3 pour m'occuper l'esprit et me changer les idées en cas de défaillance. Il faudra aussi que je pense a prendre un duvet si je veux faire une petite sieste au chaud! (ce qui est prévu)

Je ne sais pas si c'est une bonne idée mais pour le coté pratique je pense que je vais inverser les seances de jeudi et samedi. Je serais peut être un peu KO le dimanche, mais on verra....

 

Mental et Stratégie

Là on attaque le point chaud, le mental.... J'ai ma propre opinion sur moi même, je pense que je suis plutôt faible mentalement; je ne me plains pas, c'est un postulat de départ avec lequel je dois composer (c'est drôlement bien dis je trouve). Je ne vais vous donner tous les exemples qui me poussent a penser ça, ça serait trop long.

En tout cas, j'ai bien l'intention de travailler le mental pour arriver au depart de ces 24h sûr de ma force et en pleine confiance. Mais au fait comment on travaille le mental? Jai d'abord pensé me fouetter avec des orties mais pas certain que ça serve ;-)

J'ai lu sur un forum, un néophyte se poser la question suivante: je ne pense pas etre capable de tourner en rond pendant 24h. Ce a quoi un expérimenté a repondu: commence par faire une sortie longue sur la piste, tout seul, ça te donnera une idée de ce que tu vaux mentalement.

J'ai d'abord trouvé ça complètement dingue avant que ca ne me chauffe et que je prenne finalement ce type de séance comme un défi. Du coup je me dis que mon travail mental peut ressembler ça...des sortes de séances commando!! Donc je prévois 2-3 sséances comme ca, autour d'un terrain de foot (oui la piste est fermée a l'heure ou je vais courir), Je pense également me faire 2-3 sorties longues autour d'un lotissement dans lequel il a une belle côte (sur ce même forum, le même runner expérimenté disait qu'il fallait travailler en côte pour la resistabce des jambes). Celle là aussi, elle m'a pas chauffé longtemps avant que je l'envisage.

Il y a un autre point qui peut jouer positivement sur le mental; l'ambiance. J'ai lu sur plusieur forum de plusieurs 24 qu'il regne une ambiance de solidarité et d'entraide entre le coureurs qu'il n'y a sur une aucune course.

Je pense que le fait de croiser et recroiser des runners se lançant dans le meme défi peut créer une belle solidarité. 

Le meme jour il y a egalement un 6h et un 12h, je pense que ça peut renforcer les liens entre les coureurs de 24h de voir d'autres runners se lancer egalement dans une epreuve de fou mais finir avant nous. Il parait egalement que sur de nombreux 24h (c'est ce que j'ai lu en tout cas)  la dernière heure, est souvent un moment assez unique ou les coureurs restants se felicitent et se congratulent d'aller au bout de cette epreuve si particulière... j'ai envie de vivre ce moment.

Sur la stratégie, je suis un peu perdu pour l'instant. J'envisage de partir aux alentours de 9km/h et voir ensuite comment je me sens (tenir ou accélerer un peu jusqu'à 10km/h). Je pense aussi faire une sieste de 2-3h mais je ne sais pas encore quand; pour l'instant j'aimerais la faire vers 1h30 - 2h du matin.

En tout cas, mon idée de départ est de courir le plus possible. Bien sûr si je dois marchr je le ferai mais je veux vraiment le faire le moins possible.

 

Voilà un petit état de la situation sur ma prépa 24h. J'ai surement été moins drôle que dans mes précédents articles mais n'ayant pas commencé la prépa, je ne parle que de ce que je pense.

Et j'avoue avoir pas mal de retenu par rapport a cette épreuve... c'est bien beau de faire le malin, mais faut avant tout la finir!!! Alors on verra plus tard pour plus de déconnade :-)

 

Je vous tiens au courant de l'avancé du programme.

 

A bientôt et bon running

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Running and comics 12/03/2014 19:32

Wahooooo 24h !! Tu ne fais pas les choses à moitié toi ! Je vais suivre tout ça avec attention, pour le moment les longues distances me font froid dans le dos....

Fire Rasta 13/03/2014 06:39

Pourtant avec tes super pouvoirs tu devrais pouvoir tout faire ;-)
J'ai du mal a prendre du plaisir sur 10km ou semi. Ce dont des efforts trop violents par leur vitesses.
L'ultra a bien sûr sa forme de violence mais je me sens un envie de me lancer là dedans sans avoir une vraie logique ou réflexion rationnelle :-)
merci pour le commentaire et a bientôt

pkoijcours 28/02/2014 18:59

Salut,
Je ne cours que depuis deux mois et demi, aussi je ne te donnerai aucun conseil. Je suis admiratif de cette détermination (et ce brin de folie) que l'on peut avoir sur ce genre de course. Ca me laisse même sans voix.
Je suis à une heure de Rennes, j'envisage de venir te voir le jour J (un peu de soutien ça te fera pas de mal). Si tu as des soucis d'organisation, etc, je pourrai peut être te trouver une solution (j'ai une chambre d'ami, je suis à une heure de ta course, j'ai une caisse... Bref, je peux t'aider si tu en as le besoin. Par contre, j'ai un boulot prenant, donc préviens-moi suffisamment à l'avance pour que je puisse m'organiser).
Et je ne te demanderai rien en échange (mis à part de finir ta course ;) ), ça me ferait même plaisir de t'aider dans ce projet.

Fire Rasta 01/03/2014 12:48

Ton histoire de weekend choc, ça le donne envie d'essayer. ... mais ma course est dans 6 semaines et tu parles de 2 mois avant. ..j'ai peur que ça fasse court.
pour la méthode cyrano j'y ai un peu réfléchis. Pour mo, dans ma vision actuelle de la course a pied la marche est associée a l'échec. .je marche quand je ne peux plus courir car trop fatigué ou quand la pente est trop raide. En fonction de comment je le sens après cette première expérience je suis prêt a revoir mon jugement sur des formats aussi long mais pad tout de suite...
je vais quand même me forcer a tenir des rythmes plus faibles
Merci pour tes conseils, tu réalises pas a quel point ils sont précieux!!

Fire Rasta 01/03/2014 12:43

Forcément dit comme ça, ta logique est implacable mais c'est quand même sympa de ta part. Comle he t'ai dit je vais regarder et te tenir au courant rapidement.
Merci

Cédric V 01/03/2014 00:14

;)
Avec plaisir.
Pour les gros week-ends, il y a un truc qui existe : le week-end choc. T'en choisis un plutôt éloigné du 24h (genre 2 mois) et tu balances 2x4h en 2 j. Ou faire du bi quotidien sur les2 j. C'est pas mal, mais il ne faut pas en abuser.
Sinon pour l'ultra, le plus dur, et tu l'as souligné c'est d'apprendre à courir doucement. C'est une tuerie. C'est pour ça que l'alternance marche course avec un rythme prédéfini c'est pas mal. Pour mon 1er 6h je faisais de mémoire, 8' couru / 2' marché (moy au final 10 km/h, donc tu coures à ta vitesse habituelle et tu manges et bois pendant les 2' de marche). Sur l'ultramarin c'était 25' couru / 5' marché. L'entraînement permet de trouver le bon rythme.
A bientôt !

pkoijcours 28/02/2014 21:55

Ne me remercie pas. Je sais que tu es en train de réaliser un de tes rêves, ce serait dommage que tu ne puisses pas le faire pour un problème d'organisation. Et puis, faut bien qu'internet ça serve à quelque chose non ?

Fire Rasta 28/02/2014 21:11

Waouh!!! Et re Waouh!! Ca fait chaud au coeur de voir une proposition comme ça!! Je vais etudier si j'ai besoin d'un coup de main mais je vais quand même essayer de faire en sorte de ne pas avoir a te déranger.
Au sujet des encouragements ils sont les bienvenus!! Mais faut pas modifier tout ton planning pour moi quand même surtout si il est chargé ;-)
A bientôt et encore un grand merci

Cédric V 26/02/2014 22:34

Désolé j'ai lancé trop vite le commentaire...
Bref,
- sur un 24h c'est classe tu peux te faire ta propre table. Sur un 12h, j'avais pris une planche, collé du doubleface dessus et mis des gels (apparement tu n'aimes pas ça) avec l'heure de prise. Au bout d'un certain nombre d'heures de course ton cerveau est complètement débranché. Il n'arrive plus à décider s'il faut manger ou boire ou même pisser. Avec ce type d'aide tu t'aideras pour quand tu seras dans le dur. Idéalement si un proche peut t'assister, il t'aidera à prendre les bonnes décisions au bon moment.
- j'avais prévu aussi un meuble tiroir ou se trouvaient tout le nécessaire pour la course. Un pour les fringues, un pour la bouffe, un pour les soins, un pour le liquide. Et je l'avais essayé sur une piste de 400 lors d'une sortie longue. C'est important de savoir où tout se trouve.
- Pour le change, la température évolue au fil de la journée. Les jambes on s'en tape. Un short fera l'affaire sur toute la course. Par contre le haut c'est bien de pouvoir ajouter ou retirer des couches.
- J'ai vu des gars faire des siestes toutes les 2h à raiso nde 10-15'. Genre micro sieste. Si tu n'es pas un gros dormeur, ne t'attends pas à dormir. Tu seras trop "physiquement" excité.
- prévois la dose de crème NOK. Les irritations de frottement sont rapidement handicapantes
- Ne pas hésiter à s'arrêter pour se faire masser (plutôt que dormir)
- j'ai un pote qui a explosé au bout de 180km sur 24h. Il voulait abandonner. Il lui restait 4h de course. Il s'est arrêté et est revenu juste à la fin pour valider sa marque en franchissant "la ligne d'arrivée".
- Enfin, et c'est de loin le plus important avec l'allure de course : réfléchis bien à ta stratégie de course. Etablis un plan de marche et tiens le. Pour exemple, certains décident de tenir une allure "coûte que coûte" le plus longtemps possible (c'est le cas en équipe de france). D'autres démarrent sur une vitesse rapide et décident de descendre de 0,5 km/h en 0,5 km/h toutes les 2-3h. D'autres encore courent 2h et font une micro sieste de 10'. Etc.... Les entraînements t'aideront à trouver le rythme qui t'est propre.
Bon courage pour la suite, en espérant que ce commentaire ne t'a pas trop saoulé.En tout cas, j'ai très envie de suivre ton affaire.
A bientôt !

Fire Rasta 28/02/2014 17:27

Salut tout d'abord merci pour ton commentaire! Et ne pense surtout pas que ça me soule..je suis archi novice en ultra, je n'ai pas du tout l'intention de snober les quelques conseils que je peux recevoir.
Tout d'abord la vitesse est ambitieuse mais j'ai beaucoup de mal a courir en dessus de 9,5 - 10km/h. C'est ma vitesse de croisière a laquelle je suis a l'aise. Je ne suis pas non plus un performeur (tu peux le voir dans mes résultats ;-) ) mais je suis assez crispé quand j'essai d'aller moins vite.. je me force physiquement a réduire l'amplitude de ma foulée ainsi que celle de mes bras. Et pour comparer Steenwerck, j'ai fait de longue pause a chaque ravitaillement pour me donner des chances de ne pas craquer (il m'est arrivé de m'assoir 4 a 5 min et discuter avec les benevoles. Mais comme je ne courais qu'avec un chrono je suis incapable de dire ou je me situais au niveau de la vitesse.
pour la methode cyrano je connais mais je ne suis pas pret à le suivre lors de cette premiere fois dan l'ultra. Mon raisonnement est surement préhistorique et un peu stupide mais c'est une epreuve de course à pied, alors j'y vais pour courir...je suis pret a marcher en cas de fatigue mais je ne veux pas l'inscrire dans ma stratégie (oui c'est très primaire comme raisonnement...)
Je ne suis pas du tout un gros dormeur (après mes 80km je n'avais pas reussi a dormir). Je me prevois un temps de 2-3h pour dormir un peu et eventuellent récuperer mais c'est plus de la methode coué...pour ne pas etre frustré si je suis fatigué le jour J, parce que dans ma tete je ne suis pas sûr de vouloir vraiment dormir
Sur l'inversion des séances, je ne suis pas sur de mon coup et ton commentaire me fait pas mal revenir sur mon jugement.. mais je trouve dommage de ne courir qu'1h30 le samedi alors que j'ai du temps et faire 2h le jeudi soir alors que le éeveil sonne a 5h le vendredi matin... c'était l'idée
Et je dois avouer dans mon esprit un peu bourrin, je pensais aussi que faire un gros weekend pourrait peut etre me mettre en condition de défaillance lors de ma sortie du dimanche et donc 'm'entrainer' a gérer cette situation (comment ça je suis maso ? :-)
Sur le ravito je manque beaucoup d'experience pour me dire que je dois prendre telle chose a telle heure.Je cours avec de l'eau du robinet et c'est tout.... sur les courses je prends un carré de sucre, pour antiiper une défaillance mais rien de plus (au 100km l'année derniere j'avais du chocolat sur les premiers ravitos puis j'ai laissé tomber sur les suivants...juste sucre et eau)
Je n'ai pas franchement de stratégie de course. J'espere tenir bien 6 ou 7 a mon rythme ralentir un peu pour me refaire une santé et voir quand je peux repartir...mais pareil je manque d'experience...
j'ai fait un pavé aussi du coup :-)
merci pour les conseils, c'est top de ta part
a bientot

Cédric V 26/02/2014 22:16

Coucou,
génial ton projet. Un 24h pour poursuivre dans l'ultra c'est courageux.
Si tu es preneur de conseils voici quelques réflexions par rapport à ton post :
- ta vitesse AS24 est sacrément ambitieuse. A steenwerck tu as fait 80km en 9h30, ce qui fait du 8,4 km/h de moy. C'est le point le plus important pour ta course. Si tu ne te cales pas sur la bonne allure tu ne feras pas deux rounds.
- est ce que tu connais la méthode cyrano ? C'est bien pour débuter dans l'ultra. Faut juste trouver le bon tempo entre marche et course.
- pour l'inversion des séances du jeudi et du samedi, il faut savoir qu'il est construit ainsi pour te faire courir le dimanche sur la fatigue du samedi (ou tu auras fais un peu de seuil). Et sans fatigue ecxcessive.

Running-Addict 21/02/2014 08:18

Wahou!! Clairement ton récit ne me donne pas envie de faire un 24h, il faudrait beaucoup plus qu'un joli texte pour ça. Mais il permet de comprendre un peu mieux la démarche, ce défi que tu te fixes et que je respecte beaucoup !
Tourner pendant 24h sur une boucle de 1060m, ça me ferait en effet super peur moi qui ai du mal à faire plus de 10km sur un parcours déjà connu, mais c'est une histoire de mental tout ça comme tu le dis!!
Bon courage pour cette aventure! :)

Fire Rasta 21/02/2014 16:29

Merci pour le commentaire.
Effectivement le but est d'expliquer un peu la démarche. Je ne suis que dans ma 2e semaine d'entrainement mais le fait de tourner en rond est une donnée qui est maintenant parfaitement intégrée. Je n'en suis a dire que ça va être facile, loin de là, mais je pense plus a la gestion du temps, l’écoute de mes sensations plutôt que de me concentrer su le parcours en lui même.
A bientot

Daddy The Beat 19/02/2014 14:43

Bon, je n'ai toujours pas vraiment compris pourquoi tu es bloqué sur les très longues distances mais c'est pas grave. J'apprends que tu as déjà une solide expérience. Bravo.
A la fin de l'article j'ai repensé au truc que tu écrivais au début sur l'objectif de ton blog. Je crois qu'on est beaucoup à vouloir écrire ce qu'on ne trouve pas à lire. C'est pas prétentieux du tout comme démarche.

Fire Rasta 19/02/2014 16:05

Je me lance sur les longues distances parce que je ne me sens pas l'aise quand il faut courir vite..sur 24h ou 100 bornes, il faut courir tranquille mais tenir longtemps.
Pour ce qui est de mon expérience, un abandon sur 100 bornes, c'est pas fameux!! ( mais c'est vrai que ça va quand même me servir)
Et au sujet du blog, je le fais uniquement pour le 24h. Je pense l'arrêter une fois l'épreuve passée. Je n'ai rien de plus intéressant que les autres a raconter.
L'intérêt est de montrer comment un novice appréhende l'ultra c'est tout. (enfin c'est ce que je pense)
Merci pour le commentaire, a bientôt

Faceauvent 16/02/2014 18:16

Ok, je ne savais même pas qu'il y a avait ce type de course à Rennes !
Bref, sacré challenge, et carrément unique je trouve dans sa conception : pas de ligne d'arrivée, courir autour du complexe 24h (c'est ça qui me parait le plus dur : pas de changements) (ça doit être un peu chaud quand même quand tu t'arrêtes après 24 h).
En tout cas, je te souhaite vraiment de réussir, car tu m'a l'air bien motivé, et qu'en plus j'aime bien ton approche un peu "sauvage" voire à l'ancienne de la course à pied (pas de compléments bizarres, pas d'équipement ultra perfectionné et tout), ça change !!
En tout cas , cette course risque de rester graver dans ta mémoire (et dans tes jambes) longtemps !
:)

Fire Rasta 17/02/2014 06:27

En tant que bretonne d'adoption, tu devrais être au courant de la totalité des courses qu'il y a....ca va pour cette fois mais a la prochaine interrogation je veux un sans faute ;-)
J'ai énormément de question sur la course mais ta réflexion me fait beaucoup réfléchir. ..' ça doit être bizarre quand tu t'arrêtes'. J'y avais pas pensé. .mais effectivement, il doit y avoir un contre-coup.
merci pour le commentaire, a bientôt